A 12 ans, près d’un enfant sur trois a déjà été exposé à la pornographie et seulement 7% des parents estiment que leurs enfants regardent de la pornographie au moins une fois par semaine.
Lancée en février 2021, la plateforme « Je protège mon enfant » vise à aider les parents à protéger leurs enfants de la pornographie en ligne. Ce site, conçu pour les parents* et leur explique comment mettre en place des outils de contrôles parentaux tout en proposant des contenus d’éducation à la sexualité pour libérer la parole entre parents et enfants.
L’objectif est de les sensibiliser sur l’exposition précoce aux écrans et à des contenus inappropriés qui peuvent entraîner des risques pour la santé mentale et physique des mineurs.
Pour en savoir plus, cliquez dans l’image pour accéder au site :
Vous y trouverez :
  • Un quizz à réaliser par les parents permettant d’identifier les outils de contrôle parental et de limitation de temps d’écran selon leur pratiques ;
  • Une foire aux questions ;
  • Une partie ressources à destination des parents et des jeunes : vidéos, podcast, ligne téléphonique, etc.
*La plateforme  a été conçue de manière partenariale avec : le Ministère de la Santé, le Ministère de la Culture, le Secrétariat d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, le Secrétariat d’Etat en charge de l’enfance et des familles, l’ARCOM, l’UNAF, la CNAF, Apple, Bouygues Telecom, l’association la Cofrade, l’association E-enfance, l’association Ennocence, Arte Education, Facebook, la Fédération Française des Télécoms, la Fédération Nationale des Ecoles des Parents et des Educateurs, la Fondation pour l’Enfance, le groupe France Télévisions, Génération Numérique, Google, la Ligue de l’Enseignement, le groupe M6, Netflix, l’Observatoire de la Parentalité et de l’Education Numérique, Orange, Samsung, SFR, le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs, TF1, TikTok, Youtube