L’étude confiée à l’OFCE démontre que la dernière décennie a été défavorable aux familles. Face à la crise et comme dans d’autres pays européens (Allemagne, Italie), faisons de la politique familiale un levier de relance économique et de confiance sociale.